Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 06:55
La belle absente de Séverine Vidal, Constance Joly et Barroux chez Les Enfants Rouges

Le synopsis des Enfants Rouges :

«Une femme parle à un homme, depuis un lieu que le lecteur ignore. Inlassablement, cette voix l'accompagne, une voix qui le torture, qui lui promet qu'il peut toujours tenter de fuir, ce sera en vain. L'homme, de son côté, vit. Ou plutôt, survit. On le voit marcher dans la ville, boire un café, se récurer la peau et les ongles jusqu'à en avoir mal, se réveiller trempé de sueur après un cauchemar, tenter de se mettre au vert chez ses parents à la campagne, près de Lorient. Mais l'homme est rongé de l'intérieur. Un jour pourtant, dans une librairie, il retrouve un semblant de vie : il rencontre une femme, Mado, qui lui sourit. Très vite, il emmène Mado voir la mer. Très vite, ils emménagent ensemble. L'homme trouve un travail d'agent immobilier, un enfant leur naît. Ils partent en vacances à Marseille. Malgré ce bonheur de carte postale, la voix dans la tête de l'homme répète qu'il ne pourra pas se débarrasser d'elle. On le voit trembler dans son lit, dévoré d'angoisse. Mado pense qu'il a quelqu'un d'autre dans sa vie. Et de fait, il a quelqu'un d'autre : Elle. La voix. La voix d'Emma, qui ne le laissera jamais en paix… »

Un synopsis très long. C'est bien de prendre le temps d'expliquer ce qu'est cet ovni. Car c'en est un. La BD autorise tous les formats tant il est vrai que c'est la narration qui se doit de dicter la longueur et le format du livre. C'est un roman graphique. Ce type de livres est peut être encore plus concerné par ce principe tant la forme est en phase avec le fond. Les deux sont très souvent « barrés ». C'est différent et cela fait du bien. Oncle Fumetti va pas vous en faire des tonnes. C'est à la fois très simple mais c'est aussi très beau. Le Vieux a adoré. Cela fait du bien aux yeux et cela intéresse la tête. C'est un format 17 x 24 en 88 pages. Un joli papier Fedrigoni Oikos 150g. Pour 16 euros si vous n'en faites pas le chouchou de votre bibliothèque vous êtes dans l'erreur.

Séverine Vidal est auteure et scénariste...Elle est née en .. (on ne dit pas l'âge d'une dame). Elle a été un temps dans l'enseignement. La voici depuis quelques années à la tête d'une bibliographie conséquente. Elle a travaillé avec Gallimard, Sarbacane, Frimousse, Oskar Editions ou l'Elan Vert..La voici chez les Enfants Rouges. Une histoire de couleurs.

Stéphane Barroux est né en France. Il a suivi des études de graphisme à l'école Maximilien Vox, à l'école Boule, puis les cours de graphisme de l'école Estienne. Durant dix ans, il a été directeur artistique d'agences de publicité. En 1996, il part pour le Canada. Illustrateur à plein temps, il collabore à diverses publications canadiennes et américaines. En 2000, il s'installe à New York. Il revient en France en 2003. Son travail est merveilleux. On lui doit déjà « On les aura!!! » paru chez Le Seuil.

La belle absente de Séverine Vidal, Constance Joly et Barroux chez Les Enfants Rouges
Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 06:55

Une vidéo-hommage à la BD Belge...A partir du dessin d'une souris éxecuté par André FRANQUIN, 3 autres dessinateurs belges, Jean ROBA, PEYO et MORRIS imaginent une course poursuite, les personnages qu'ils dessinent successivement se courant les uns après les autres. Cet exercice est illustré par de nombreuses musiques dont celle de Shaft...Quatre légendes de la BD. Merci à l'INA.

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 06:55
Les bonnes lectures d'Oncle Fumetti... Mickey Parade Géant : Numéro Collector Anniversaire.

Les fans de BD savent que durant le mois de mars est sorti à l'occasion des 50 ans de Mickey Parade Géant, un numéro collector anniversaire qui propose une sélection des meilleures histoires de ce périodique et rend hommage aux dessinateurs qui ont marqué le magazine : Romano Scarpa, Luciano Bottaro, Paolo Mottura, Flemming Andersen, Casty, Alessandro Barbucci et Giorgio Cavazzano ont, à eux seuls, créé plus de 2 000 histoires mettant en scène Picsou, Donald et Mickey. Ce numéro anniversaire rend hommage à ces dessinateurs de légende qui ont fait de la BD Disney une véritable mine d’or qui a su toucher toutes les générations. On y découvre leurs portraits avec des fiches qui permettent d' en savoir plus sur ces artistes que les « experts » et les prétendus puristes toisent parfois mais qui ont créé l’univers que l'on aime aussi. Mickey est une légende à part entière du 9ème art. A noter une interview exclusive de Georgio Cavazzano, l’un des plus fidèles et talentueux dessinateurs de l’univers Disney et illustrateur des couvertures de Mickey Parade Géant. Bref pour un prix modique vous vous ferez plaisir en lisant 300 pages de BD. Oncle Fumetti a dissêqué avec volupté les pages de Flemming Andersen qui sont travaillées et décalées avec des planches qui sortent de l'ordinaire et enfin celles de Paolo Moturra dans un style Steampunk très réussi. Bonne lecture.

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 06:55
Jupiter's Legacy Tome 1 – Lutte de pouvoirs de Mark Millar, Frank Quitely chez Panini Comics

Le synopsis de Panini Comics :

«En 1932, la recherche d’une mystérieuse source de pouvoir entraîne Sheldon Sampson, son frère Walter et un petit groupe d’alliés dans une quête autour du monde. Des décennies plus tard, Sheldon et Walter sont devenus des surhumains salués pour leur héroïsme. Mais à présent, une nouvelle génération doit prendre la relève et cette mission s’annonce bien difficile. (Contient les épisodes US Jupiter's Legacy 1-5, inédits). »

Durant le mois de février est sorti un foutu bon livre. Un comics. Alors on vous attend !! Vous pensez comics donc c'est forcément US. Eh bien non !!! Ce sont nos amis britanniques qui s'y sont collés cette fois-ci. Il faut dire que ce sont des pointures et qu'ils s'y sont mis à plusieurs. Quelques unes des crèmes de la BD britannique au travail cela dépote. C'est juste « amazing ». Le scénario de Mark Millar est juste une merveille. Il casse les codes du genre mais bien et même très bien. Ce n'est plus les bons contre les vilains qui se balancent des pains à tuer un bœuf mais quelque chose d'infiniment plus travaillé. Ce divin scénariste revisite le genre en faisant entrer les héros dans la société humaine. Ils ne se mêlent plus de sauver la planète des griffes des méchants mais ils veulent aussi le pouvoir politique. C'est très intéressant à voir. C'est bien pensé et bien construit. Frank Quitely n'est pas en reste. Le divin écossais nous livre un travail propre. C'est classique mais qu'est ce que cela fait du bien de voir des superhéros qui échappent à Photoshop !!!! Y en a tellement marre des dessins faits par ordinateur ou à l'aide de... Un régal pour les yeux. Les héros sont intéressants. On prend plaisir à lire ce livre. C'est top et le Vieux Fumetti aime. Alors il l'écrit. A noter la colorisation de Peter Doherty.

Mark Millar, né en décembre 1964 à Coatbridge. Il est scénariste britannique de Bande Dessinée. Il réside à Glasgow. Il est l'auteur de nombreuses séries dont Kick Ass ou Kingsman. Il a travaillé pour DC comics, Marvel notamment. Il a été nommé au Eisner Award.

Frank Quitely est Vincent Deighan. Il est né en 1968. C'est un dessinateur britannique de comics et est né à Glasgow. Il collabore souvent avec le scénariste écossais Grant Morrison. En décembre 2004, il signe un contrat d'exclusivité de deux ans avec DC Comics. Il travaille sur All Star Superman. La série en 12 épisodes, écrite par Grant Morrison, est paru de 2005 à 2007. Il a été récompensé de nombreuses fois pour cette série par plusieurs Eisner ou Harvey Awards.

Jupiter's Legacy Tome 1 – Lutte de pouvoirs de Mark Millar, Frank Quitely chez Panini Comics
Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 06:55

Cette vidéo présente une interview dans sa langue de Craig Thompson. Elle a été tournée en 2012 à Londres lors de la présentation de Habibi une de ses oeuvres-phares et monumentale. Il parle aussi de Blankets qui est ressorti chez Casterman ce mois et qu'Oncle Fumetti a présenté cette semaine. Noter qu'il dédicace au bic quatre couleurs !!!! Notamment...

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 06:55
Exposition monographique consacrée à Jirô Taniguchi du 12 mars au 15 mai 2016 à Versailles.

Pitch de l'exposition :

« Conçue par l’agence 9e art (Nicolas Finet), l’exposition Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve rendra compte du talent et du parcours créateur de cet artiste complet. Autour de 300 pièces de collection, chaque visiteur pourra devenir à son tour, par l’entremise de quelque 300 originaux et reproductions, un « homme qui marche » au fil d’une œuvre multiforme, à la rencontre de quelques-uns des thèmes majeurs qui structurent le travail du maître japonais : les grands espaces et la nature, la relation profonde aux racines, aux origines, à la famille, l’art de la narration paisible, le sens de l’écoulement du temps mais aussi l’hommage aux plaisirs de la table, célébrés non seulement dans Le Gourmet solitaire -sa série la plus populaire au Japon, mais dans presque tous ses livres. Au fil de la déambulation sera aussi évoquée l’originalité du lien qui, de Moebius à Benoît Peeters ou Igort, unit Taniguchi à ses pairs européens ».

Durant le printemps de déroulera dans le nouvel espace d'exposition culturel versaillais l'Espace Richaud une exposition consacrée à Jirô Taniguchi. Jirô Taniguchi est né le 12 août 1947 au Japon. Il débute dans la bande dessinée en 1970.. Il publie de nombreux ouvrages associés notamment à Natsuo Sekikawa. À partir de 1991, Jirô Taniguchi signe seul de nombreux albums, dont L'Homme qui marche, Le Journal de mon père (notre illustration ci-dessous), Quartier Lointain ou encore Terre de rêve, publiés par Casterman. Le premier volume de Quartier Lointain a remporté, lors du Festival d’Angoulême 2003 deux prix. Il est fait Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2011

Exposition monographique consacrée à Jirô Taniguchi du 12 mars au 15 mai 2016 à Versailles.
Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 06:55
Blankets de Craig Thompson chez Casterman.

Le synospis de Casterman :

«Nouvelle édition du chef-d’œuvre autobiographique de Craig Thompson. Quand la découverte de l'amour - et la passion du dessin - évitent à un homme en devenir l'écueil du fondamentalisme religieux.La naissance d'un auteur phare de sa génération ».

C'est une réédition que propose Casterman ce mois. Il s'agit d'un livre majeur de Craig Thomson. C'est un roman graphique. Comme le synopsis l'indique c'est auto-biographique. Craig grandit dans un cadre idyllique, dans une ferme isolée dans les bois du Wisconsin. Il côtoie biches, renards, ours, blaireaux. La ville où il va à l'école est emblématique de l'Amérique profonde : repliée sur elle-même, violente, raciste. Lassé de l'autoritarisme de son père et des brimades vécues à l'école, Craig se réfugie dans le dessin, plaisir frivole dont s'efforcent de le détourner ses éducateurs. Sa culpabilité ou son sentiment de culpabilité atteint son sommet lorsqu'il tombe amoureux fou de Raina, rencontrée dans un camp de vacances paroissial. Une passion qu'il parviendra tout de même à vivre jusqu'au bout et qui lui redonnera goût au dessin, pour notre plus grand bonheur. C'est une œuvre attachante. Humaine. Sensible et belle. A noter les participations de Alain David pour la traduction et des maquettistes : Sabrina Muzi, Omar Martini, Dimitri Moretti.

Craig Thompson est né le 21 septembre 1975 dans le Michigan. Il étudie les arts graphiques à Milwaukee. Il accumule les petits métiers pour financer sa passion pour le dessin et boucle dans un premier temps quelques strips. Il se lance par la suite dans la réalisation de Chunky Rice qui est sorti en 2002 chez Delcourt. Il publie ensuite Blankets et Un Américain en balade chez Casterman dans la collection Écritures. Il est un spécialiste des récits fleuves Les bandes dessinées de Craig Thompson s’inscrivent dans le registre de l’autofiction. En 2011 est paru en France Habibi, sélectionné à Angoulême.

Blankets de Craig Thompson chez Casterman.
Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 06:55

Alain Dodier est un scénariste et dessinateur de Bande Dessinée, français, né en mai 1955 à Dunkerque. Il est notamment connu pour sa série Jérôme K. Jérôme Bloche. Il a collaboré aussi avec Makyo et Le Tendre. Il a reçu en 2010 le Prix de la série à Angoulême. Il sort son 25e album et nous le découvrons en 2009 dans cette vidéo intéressante. On le connait peu et on le découvre mieux.

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 07:55
Jérôme K. Jérôme Bloche 25 – Aïna de Alain Dodier chez Dupuis

Le synopsis de Dupuis :

«Parfois, de grands drames se nouent sous nos yeux, au détour d'une rue. Mais parfois, avec un peu de chance, ils se déroulent sous ceux de Jérôme K. Jérôme Bloche, le célèbre détective privé.
C'est le cas de celui de la jeune Aïna, poursuivie par un impressionnant colosse dans les rues de Paris. Le hasard l'entraîne d'abord dans l'épicerie de Burhan, qui alerte son ami Jérôme. Puis elle trouve refuge dans l'église du père Arthur, qui s'interpose entre elle et son agresseur et qui lui offre gîte et couvert.
Mais la jeune femme ne parle que swahili, et en dehors de son air effrayé, difficile d'en savoir plus... Quelques heures plus tard, Arthur reçoit la visite d'hommes qui se présentent comme ses employeurs, récupèrent la jeune fille de force et s'enfuient dans des voitures aux plaques diplomatiques. »

Il est long ce synopsis... Le plus long depuis cinq années de blog. Pas grave c'est pour la bonne cause. Rendez vous compte !!!! C'est le 25e album de cette série commencée en 1985. Il y a trente années. C'est rare dans l'Art au sens large qu'une création dure aussi lontemps. Il n'y a guère que dans James Bond au cinéma que des héros sont aussi récurrents. Le 9ème art est coutumier du fait. C'est difficile de comprendre ce processus qui ferait que des créateurs s'installeraient dans un confort artistique et accompliraient de manière constante des créations qui concerneraient les mêmes personnages sur des années. C'est ce qui rend cet art si agréable. S'inscrire dans la durée et accompagner sa vie durant un personnage de fiction qui grandit avec vous. C'est le cas de ce jeune détective humain et charmant. Un bon Jérôme K. Jérôme Bloche. Un bon Dodier. Allez-y sans peur. De la bonne ligne claire des familles.

Alain Dodier est un scénariste et dessinateur de Bande Dessinée, français, né en mai 1955 à Dunkerque. Il est notamment connu pour sa série Jérôme K. Jérôme Bloche. Il a collaboré aussi avec Makyo et Le Tendre. Il a reçu en 2010 le Prix de la série à Angoulême.

Jérôme K. Jérôme Bloche 25 – Aïna de Alain Dodier chez Dupuis
Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 07:55
Riposte de Dan Christensen chez Scutella.

Le synopsis de Scutella :

« victime d’une machination et traqué par la police, un maître d’armes au passé sombre tente de
démasquer le vrai coupable avant qu’il ne soit trop tar
d. »

C'est un polar. En cela rien de bien original mais l'action est transposée dans les années 40. Dans le milieu de l'escrime aussi. C'est suffisamment atytique pour que le Vieux Fumetti s'y intéresse. Graphiquement c'est très intéressant. C'est un mélange en fait car l'auteur nous vient du roman graphique. C'est aussi un personnage à cheval sur deux mondes ; le comics et la ligne claire. Le BD US et la BD franco-belge. On sent bien les deux univers qui cohabitent. Cela donne un œuvre différente. Le personnage est plaisant. On apprend vite à l'aimer. Il est mystérieux mais très franc aussi. Le fait qu'il évolue dans le monde d'Hollywood rajoute une touche de « je ne sais quoi » qui donne du piment à l'ensemble. Bref c'est un album sympa que l'on lit avec plaisir. C'est il faut le noter un 120 pages et un format 19 x 27.7 cm . Il est sorti en janvier mais vous le trouverez facilement. Enjoy !!!!

Dan Christensen naît en Californie, grandit en Arizona, puis déménage en France. Après deux années passées à l’École des Beaux-Arts d’Angoulême, il obtient son diplôme et se lance dans la bande dessinée. Il est l’auteur de plusieurs romans graphiques, dont Red Hands, Paranormal, et Archer Coe & The Thousand Natural Shocks (avec Jamie S. Rich au scénario). En parallèle de son travail d’auteur de bande dessinée, Dan est également traducteur pour Ankama, Dargaud et Futuropolis, et a illustré de nombreux livres pour l’éditeur de jeux de rôles américain Hero Games.

Riposte de Dan Christensen chez Scutella.
Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti