Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 07:55

Le synopsis de Delcourt :

« Lonely Street a toujours subi toutes sortes de menaces à la fois tragiques et hilarantes. Lorsqu’un prêtre zombie débarque en ville afin de constituer un gang de morts-vivants, il ne parvient pas à s’installer sur le territoire du mafieux Labrazio, et son innénarable homme de main, le Goon. Mais quand le prêtre découvre le secret le plus secret de Goon, l’équilibre des forces change pour de bon ! ».

 

Le Vieil Oncle n’avait jamais écrit de chronique sur The Goon !!! Rendez vous compte. Des fois il loupe de ces trucs. Entretemps c’est devenu un classique. Mieux vaut tard que jamais. En fait il a toujours aimé. Il s’en faut de choix éditoriaux parfois. A une époque la BD était prolifique et le choix était pléthorique. Ce n’est plus le cas. C’est un bijou. Et parfois les intégrales c’est mieux que la parution originale. C’est le cas !!! Il a eu raison le Vieux Fumetti. A +.

 

Eric Powell est né le 8 mars 1975. Il vit à Nashville, Tennessee (USA). C'est un artiste autodidacte. Depuis 1995, il a collaboré avec les plus grandes maisons US : Marvel, DC Comics et Dark Horse. Il croise avec The Goon, le succès. La série est Immédiatement reconnue comme l’un des titres les plus originaux de ces dernières années, Eric Powell et The Goon récoltent au passage plusieurs distinctions notables : le International Horror Guild Award en 2004 et cinq Eisner Awards dans les catégories Meilleure histoire publiée aux USA au cours de l’année, Meilleure série et Meilleure série d’humour. Excusez du peu.

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti