Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 10:15

Le synopsis de Vents d'Ouest :

 

 

« Des campagnes de pêche de plus de trois ans, les dangers de l'océan, la chasse elle-même où, armés de simples lances et harpons à bord de légères chaloupes, les marins s'exposent aux réactions redoutables et aux assauts furieux de cachalots de plus de soixante tonnes. En plus de la chasse, le travail harassant de remorquage, de dépeçage et de fonte du lard afin d'en extraire la précieuse huile ; souvent trois jours d'efforts continus sans le moindre repos... Les conditions de vie extrêmes de ces hommes, les dangers quotidiens où les matelots exorcisent leur peur en la muant en rage à l'encontre des cétacés qu'ils massacrent. Rage sournoisement attisée par cette folie de vengeance aveugle et obsessionnelle du capitaine Achab envers Moby Dick, le cachalot blanc qui lui a arraché la jambe par le passé...Chabouté met sa vision personnelle et sa maîtrise du noir et blanc au service de ce classique de la littérature américaine. Une adaptation magistrale, fidèle au récit original et à l'esprit d’Herman Melville, reflétant la frontière étroite entre l'acharnement et la folie, baignant dans le sang, l'huile et la sueur d'un navire baleinier de la fin du XIXe siècle. »

 

image001--2-.jpg

 

 

Magistrale en effet est cette adaptation que vous trouverez bientôt dans la collection Intégra. L'éditeur a eu la courtoisie de la présenter en avant-première à Oncle Fumetti. Ce travail de Christophe Chabouté est superbe. Une œuvre en noir et blanc qui retranscrit bien la noirceur du récit de Herman Melville. Le style classique du dessin et les grands aplats noirs mettent à la perfection des images sur les mots et les situations inventées par l'auteur de ce classique de la littérature. Les personnages sont riches et intéressants. L'oeuvre que Fumetti connait bien est respectée. On se souviendra du film de John Huston sur une adaptation de Ray Bradbury avec Grégory Peck. C'est du même tonneau, si l'on peut se permettre. On y redécouvre la vie des baleiniers de l'époque. C'est réussi, beau et passionnant. C'est un livre sur une aventure et aussi un thriller psychologique. Les planches sont bien découpées. Christophe Chabouté est suffisamment expérimenté et avisé pour donner du rythme quand il le veut. L'atmosphère est pesante. C'est superbe au final. On attend une deuxième partie en novembre 2014. Gageons qu'elle sera sortie du même moule ou du même trait. A suivre. L'album sort le 15 janvier. C'est un 120 pages avec un façonnage cartonné. En format 215 x 293 mm.

 

Christophe Chaboutéest né en 1967. Dès 1993, il publie ses premières planches chez Vents d'Ouest. Il publie aussi chez Paquet. Il reçoit de très nombreux prix tant pour les scénarios très particuliers de ses livres que pour ses dessins...Illzach, Angoulème, Limoges ou Chambéry. Autant de villes et de Festivals qui le consacrent. Il collabore depuis de nombreuses années avec Vents d'Ouest. Après UnPeu de bois et d'acier, le voici avec cette œuvre essentielle. 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD