Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 07:55

 

Le synopsis de Glénat :

« Écosse, XIe siècle. De retour dans leur fief après un long combat contre les armées norvégiennes, Macbeth et Banquo, deux valeureux guerriers, rencontrent trois sorcières sous l’orage. Leur prophétie est formelle : le premier deviendra roi, tandis que le second verra ses descendants le devenir... »

 

Guillaume Sorel est une valeur sûre. On connait son style, son trait et ses planches très aquarellisées.

Il aime les romans, les ambiances fantastiques sans vouloir aller jusqu’à l’onirisme. Il est un familier maintenant de l’adaptation de romans classiques. Le voici au chevet de Macbeth et de Shakespeare. Il s’est adjoint le concours de Thomas Day qui scénarise tout cela fonctionne bien. La suite est plus que connue : meurtres, drames et trahisons composeront l’un des plus célèbres textes de Shakespeare. Ils nous proposent une nouvelle lecture de cette œuvre majeure. De nouveaux éléments sont en appui de la pièce d’origine, les auteurs y intègrent de nouveaux éléments issus de la légende écossaise à la source du personnage et mettent également en avant la très machiavélique Lady Macbeth. A découvrir absolument.

 

Guillaume Sorel est né le 25 mars 1966 à Cherbourg. Diplômé des Beaux-Arts à Paris, il démarre sa carrière dans l'illustration de jeux de rôles chez Oriflam, Casus Belli ou encore Jeux Descartes. C'est ici qu'il rencontre Thomas Mosdi avec qui il réalise L'Île des morts. Avec Mathieu Gallié, il met en scène les aventures d'Algernon Woodcock : une fable féérique à mi-chemin entre les chroniques d'un médecin de campagne écossais et l'imaginaire celtique, le tout mâtiné d'accents de malt bien tourbés. En 2012, il dessine l'adaptation du roman de Laurent Seksik Les Derniers jours de Stefan Zweig. En 2013 et 2014, il enchaîne deux albums en solo : Hôtel particulier et Le Horla (d'après Maupassant). Chez Vents d’Ouest, il dessine sur un scénario de Le Tendre J’ai tué Abel. En 2018, il publie chez Glénat le one shot Bluebells Wood. Le style de Guillaume Sorel révèle une grande admiration pour le fantastique et l'imaginaire sous toutes ses formes, jouant sur le contraste et la torture des couleurs.

 

Thomas Day est né en 1971 à Paris, est un écrivain de SF et de fantasy de langue française. Il a publié une quinzaine de romans depuis 2002, parmi lesquels L’Instinct de l'équarrisseur ou Le Trône d’ébène. Son roman La Voie du Sabre (adapté en bande dessinée aux éditions Glénat) a reçu le Prix Julia Verlanger en 2003. En bande dessinée, on lui doit les scénarios de Juste un peu de cendres (dessins de Aurélien Police) et de Wika (dessins d’Olivier Ledroit). Il mêle fréquemment des éléments fantastiques à ses récits, qui se caractérisent par un imaginaire très documenté et une écriture percutante. Infatigable voyageur, il aime tout particulièrement l’Asie du sud-est, les Rocheuses et l’Ecosse. Quand il n’écrit pas, il travaille comme directeur de collection dans une grande maison d’édition. Il réside en région parisienne

 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti