Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 06:55

 

Le synopsis de Mosquito :

« Le sergent Kenneth Keller de la police montée a deux missions à accomplir. Une mission officielle et une officieuse :
- arrêter un jésuite défroqué, disciple illuminé du rebelle Louis Riel qui prêche la révolte contre la couronne anglaise.
- retrouver Choléna, la jeune femme métis, fille du pisteur « l'écossais », qui est partie dans la tribu de sa mère et n'en est toujours pas revenue depuis presque deux mois. 
Mais entre le lac La Ronge et les contreforts du Pic Bleu, se dressent des hommes frappés par un mal mystérieux qui peu à peu les transforme en bêtes sanguinaires.Le temps presse et l'affrontement entre la robe noire et la tunique rouge devra trouver sa fin au bout d'une piste qui peu à peu s'est transformé en trace de sang.
 »

Un western. C’est un style dans la BD qui est plus qu’utiliser. On en a tous lu. On aura tourné des pages et des belles. On connait tous Blueberry. En voilà un qui surprend. Il a un scénario original et plaisant. Avec ses éléments très classiques mais avec son lot de surprises. Et nous aimons tous cela. Sergio Tisselli nous vient de Bologne et c’est forcément un chouchou du Vieux Oncle qui en vient aussi. Beau trait classique et belles planches. Bref !!! Que du bon. ON ne va pas en rajouter. C’est comme toujours chez Mosquito bien très traité au niveau de l’édition. Beau livre à lire et à coller dans sa bibliothèque.

Sergio Tisselli est né à Bologne est dessinateur et scénariste. Il est de Bologne. En 1980 il commence à travailler pour l'éditeur Rizzoli dans la revue “Corrier Boy Music” en écrivant des courts récits et dessinant les histoires écrites par d'autres. L'histoire moderne de la peste à Bologne fournit le script pour une bande dessinée de 44 planches en couleurs : "La costellazione del cane". De la rencontre avec le grand maître Magnus vient le passionnant voyage de Joseph Pignata, histoire de 120 pages en couleur publiée en série dans "Nova Express" par Luigi Bernardi. Il va ensuite, sur des textes de Marco Caroli, dessiner deux histoires : "Il Satanone Bolognone" et "L'iperbolica Pomata". Avec la collaboration de Giovanni Degli Esposti il conçoit le graphisme et exécute les illustrations du volume "Quarzo tesoro nascosto". En 2000, avec  Maurizio Ascari, il réalise les illustrations de "La locanda dei misteri". 

François Corteggiani a un parcours dans la BD très long et fameux. En effet il s'installe à Paris en 1973. Après un passage éclair chez Spirou, il entre au journal Pif Gadget où il anime depuis le personnage de Pif, d'abord en dessin ensuite en scénario. Pour Glénat, en 1981, avec Pierre Tranchand, il reprend les séries Bastos et Zakousky et Chafouin et Baluchon pour les journaux Circus et Gomme !. Après l'arrêt de Gomme, il participe au mensuel Vécu en écrivant De silence et de sang pour Marc Males et Le Casque et la fronde pour Walter Fahrer.
Au début des années 1980, il travaille pour le journal allemand Zack (super as) pour lequel il écrit Peter O'Pencil que dessine Giorgio Cavazzano avec qui il fera ensuite Capitaine Rogers pour le Giornalino de Milan ainsi que Timothée Titan d'abord pour les Éditions Hachette ensuite pour la société Strip Art Features. Depuis 1984, il collabore étroitement avec Le Journal de Mickey où il anime avec Pierre Tranchand les gags de L'École Abracadabra. Tandis qu'ils continuent ensemble la série Marine ; il travaille aussi avec Philippe Bercovici pour Glénat. Depuis la mort de Jean-Michel Charlier c'est lui qui a repris les scénarios de La Jeunesse de Blueberry dessinée par Colin Wilson avec qui il a créé la série Thunderhawks pour Soleil Productions.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti