Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2019 4 30 /05 /mai /2019 06:55

 

Le synopsis de Delcourt :

« Nevada Marquez oscille entre les deux mondes, chargé par Hollywood des missions les plus improbables à la frontière américano-mexicaine. L’enquêteur est chargé de retrouver un acteur disparu lors d’une virée à Tijuana… Une surprise l’attend au bout de la piste. »

Les gars !!!!! Et les filles !!!!! Ca envoie du lourd chez Delcourt. La rime est riche et l’album aussi. Cela faisait un petit moment que l’on n’avait pas eu une pépite comme cela. Il faut dire que Delcourt a réuni une fine équipe. Duval et Pécau associés avec Colin Wilson. C’est excellent. Pas besoin de tourner les pages longtemps pour voir que notre Néo-Z a travaillé avec Jean Giraud et Jean Michel Charlier. C’est évident. Le dessin est magnifique. C’est travaillé, fouillé. Juste superbe. Le scénario est à s’en pourlécher les babines Les Ami.e.s Le héros est accrocheur. La colorisation de Jean-Paul Fernandez est au niveau. En noir et blanc c’est top aussi d’ailleurs. Le contexte vous replonge dans Blueberry. Bref c’est Al Dente. On en veut et on en veut encore. Assurément l’album de ce semestre. Enfin !!!

Fred Duval est rouennais. Il est né en 1965. Dès 1996 avec le soutien de Cailleteau et Vatine, il signe son premier album, 500 Fusils. La même année, il démarre sous le label « Série B » Carmen McCallum  avec la complicité de Gess. Puis il crée Travis, avec Christophe Quet, avant de se lancer en 2004 dans le steampunk avec une série historique, Hauteville House, dessinée par Thierry Gioux. Il s’attaque en 2010 à Jour J.  En 2013, il retrouve Christophe Quet pour une nouvelle série : Wendy, tandis qu’il entame l’aventure L’Homme de l’année. En octobre 2016 paraît l’album XIII Mystery  écrit sous la direction de Jean Van Hamme et dessiné par Corentin Rouge.Il adapte actuellement avec Didier Cassegrain  le roman Nymphéas Noirs  de Michel Bussi et vient de publier avec Pécau et Subic une grande saga Steampunk autour des personnages de Sherlock Holmes et Moriarty. Il a scénarisé cette année un polar sur le dopage dans le milieu de la pédale, Les Porteurs d'eau.

Jean-Pierre Pécau est parisien. Des études d’Histoire le mènent à deux années de professorat, mais il décide de changer de voie pour le jeu de rôle. En 1980. Il travaille alors pour une société d’importation de jeux de rôles, Donjons et Dragons. Simultanément, il participe à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli, des récits destinés aux jeunes de 10-15 ans. Il fait ses premiers pas dans la BD avec Zentak. Suivent Little BladeNash  et son best-seller : L’Histoire secrète. En 2010, il lance avec Fred Blanchard et Fred Duval la série uchronique Jour J.  À travers la BD, Pécau renoue avec sa passion pour l’Histoire. En 2013, il participe au scénario du premier tome de L’Homme de l’année  et lance une nouvelle série : Paris Maléfices. En 2014, il lance deux nouvelles séries : Les 30 Deniers  et Lignes de Front. En 2019, il est dans la sélection du festival d'Angoulême pour Renaissance  (Dargaud) et adapte Michel Bussi en BD (Dupuis).

Colin Wilson est né en 1949 en Nouvelle-Zélande. Il réside en Australie. Il est photographe et graphiste avant de devenir dessinateur de bande dessinée. Au milieu des années 80, Jean-Michel Charlier et Jean Giraud le font travailler sur La Jeunesse de Blueberry dont il réalise cinq albums. Aux Etats-Unis, il a collaboré avec Ed Brubaker (Point Blank) et dessine des épisodes de Star Wars.

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti