Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 06:55

 

Le synopsis de Glénat :

« Rome, 64 après Jésus Christ. Un incendie ravage la cité antique. Et tandis que les flammes se reflètent dans ses prunelles, Néron, l'empereur sanguinaire, sur les hauteurs de son palais, joue de la harpe. Si la légende tragique n'a jamais été véridiquement accréditée, on sait avec certitude en revanche qu’il utilisa ce drame pour lancer une véritable chasse aux Chrétiens. Des centaines d’entre eux sont arrêtés, torturés, massacrés. Parmi les suppliciés, le plus célèbre des apôtres du Christ. Celui qui deviendra le symbole de l’Eglise et que Jésus avait désigné comme le Roc sur lequel il la bâtirait : Pierre. »

 

Encore un péplum direz-vous. Je vous entends déjà. Oui encore un péplum. Après avouez que vous êtes preneur. C’est du bon en tout cas. C’est une affaire de spécialistes. Là nous sommes servis. Déjà il y a Bernard Lecomte qui borde le côté historique. Secondement Marc Jailloux est une référence du genre. Il a collaboré avec Gilles Chaillet. Il y a un lignage avec Jacques Martin. Cela se voit. Pat Perna est un scénariste chevronné. Tous ces éléments concourent à rendre ce projet solide. Le sujet est sérieux et bien traité. C’est un travail très bien construit. Rien de novateur mais ce n’est pas forcément ce que l’on attend. C’est sérieux. Un bon album. A lire. La première de couverture (le bon plat de devant) est belle.

 

Pat Perna est scénariste au côté de 'Fane pour Calagan chez Vents d'Ouest. Il  quitte alors le journalisme pour se consacrer uniquement à la bande dessinée en 2006. Il crée avec Henri Jenfèvre la série Tuning Maniacs etPaddock, les coulisses de la F1 (les deux chez Vents d'Ouest) avec Juan et Camping Car (Éditions 12bis) avec Philippe Bercovici. En 2010, Une reprise en compagnie de Jenfèvre, les rênes du Joe Bar team pour le tome 7. Vient ensuite chez 12bis, Robert et Monique, Champions de la bêtise ordinaire avec Phillippe Bercovici au dessin et La Question de Dieu avec Laetitia Coryn.

 

Marc Jailloux intègre l'atelier de Gilles Chaillet en 2005. L’ancien collaborateur de Jacques Martin le prend comme assistant pour le tome 4 de La Dernière Prophétie, puis le diptyque Vinci. Plus de vingt ans après la naissance du personnage, il redonne vie à Orion en janvier 2011 avec un quatrième épisode, Les Oracles. Le comité Martin décide alors de lui confier le personnage d'Alix, dont il est l'auteur des épisodes La Dernière ConquêteBritanniaPar-delà le Styx, et Le Serment du gladiateur

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti