Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 17:32

Le synopsis de Daniel Maghen Editions :

 

«Septembre 1853. Victor Hugo est en exil sur l’île de Jersey. Passionné de spiritisme, le poète assiste régulièrement à des séances de tables tournantes jusqu’au jour où le fantôme de sa fille Léopoldine lui apparaît. Dès lors, il est hanté par des visions nocturnes lui intimant de faire la lumière sur le drame. Accident ou meurtre ? Victor Hugo sort de son exil et se lance dans une enquête qui le mènera jusque dans les mystères du ventre de Paris. Sur l’île de Guernesey, John Charles Tapner mène une vie de petit fonctionnaire tranquille. Derrière cette apparence respectable, la réalité est tout autre : En plus d’entretenir sa femme, il prend part à diverses arnaques pour subvenir aux besoins de sa maîtresse ! Lorsque sa logeuse meurt dans des circonstances suspectes, il devient le suspect principal et se retrouve condamné à mort... Pour le sauver, sa femme rédige un appel au secours à l’intention de Victor Hugo, connu pour ses convictions abolitionnistes et son influence... »

 

Couv_195190.jpg

 

C'est un merveilleux scénario que nous propose Esther Gil. C'est aussi un superbe cadeau qu'elle fait à Laurent Paturaud. Cette histoire avec pour base la vie de Victor Hugo, écrivain à nul autre pareil est magnifique. Elle nous fait revivre la vie de ce personnage si fascinante, si riche. Elle met aussi son œuvre en avant mais pas que. Elle est aussi le prétexte qui permet d'explorer un peu mieux pour le profane les engagements de ce grand homme dont on ne mesure pas encore la richesse idéologique. Les planches sont belles. Elle sont bien dessinées. La colorisation est élégante et chaude. Cela n'est pas une surprise. On connait maintenant un peu mieux le goût de la Maison Maghen pour les beaux graphismes et la richesse picturale. C'est donc un superbe livre qui nous est proposé de lire et de parcourir.  L'album est sorti. C'est une très bonne occasion de découvrir la talent de narratrice d'Esther Gil, le talent graphique de Sieur Paturaud et le très bon travail de cette jeune Maison d'éditions.

 

Laurent Paturaud est né en 1969 à Chartres . Il est passionné très jeune par le dessin. Il découvre la bande dessinée au travers de séries qui ont marqué plusieurs générations (Thorgal, La Quête de l'Oiseau du Temps, Les Passagers du vent, etc.). Il se forme au graphisme publicitaire. En 2000, ses travaux en couleurs directes sont repérés lors du concours BDécouvertes organisé par les Éditions Glénat. Par ailleurs, il réalise des illustrations (ex-libris, affiches, etc.) et dirige régulièrement des stages de bande dessinée. En 2007, il retrouve Thomas Mosdi pour donner naissance à une nouvelle série ésotérique aux Éditions Soleil : Succubes.

 

Esther Gil est née en 1967. Elle entreprend des études littéraires, mais lorsqu’elle découvre la bande dessinée, c’est la révélation : elle décide de se consacrer au neuvième art. Victor Hugo, aux frontières de

l’exil est son premier album, réalisé en collaboration avec Laurent Paturaud, son compagnon.

 

 

PlancheA 195190  Verso 195190


 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 09:11

Le synopsis de Dargaud :

 

 

«Prohibition, J - 30. Jack Doyle l'a juré : il ne mettra plus les pieds sur un ring et ne se battra plus pour de l'argent. L'alcool, les gangsters, la « gangrène » comme il appelle tout ça, c'est fini ! Pourtant, le passé lui colle à la peau. Et pour un combat, un seul, Jack replonge dans les entrailles d'une ville qu'il aime autant qu'il la déteste. Car New York possède ce charme puissant des « speakeasies » où l'on peut trinquer jusqu'à l'aube et courtiser les jolies femmes. Où l'on s'enivre au rythme des airs de jazz joués par les meilleurs musiciens du moment... »

 

9782205068535-couv-I400x523.jpg

 

 

C'est un livre intéressant et atypique que nous proposent Matthieu Mariolle et Mikael Bourgouin. Il s'agit de nous raconter le parcours croisé de deux personnalités ; un boxeur et un musicien à l'époque de la prohibition. Nous avons tous dans la tête des images sombres ; de camions tous feux éteints transportant le whisky, de Eliott Ness le policier incorruptible ou d'intenses mitraillages à la Thompson. C'est dans cet univers que nous sommes invités. Les personnages sont attachants. Le dessin est précis, puissant. La colorisation accentue l'atmosphère pesante. La mise en planche et la scénographie est forte. Tout est fait pour nous plonger dans l'univers et à maintenir l'intensité de l'action. Dès la première page on est saisi et on s'enfonce dans la narration. C'est donc un excellent livre. C'est aussi un dyptique puisque le tome 2 sortira en 2014. Oncle Fumetti n'aime pas trop le terme album. Ce sont des livres. Il est sorti le 6. Vous le trouverez aisément. C'est du bon. Du tout bon.

 

Mathieu Mariolle est né en 1978. Il est parisien. Il est passionné de BD. Il est scénariste. Il dirige quelques années un département de traduction dans le jeu vidéo. Il se consacre désormais à l'écriture de bande-dessinée. Il publie depuis 2004 des séries dans plusieurs genres très variés, du polar à la science-fiction, de la jeunesse haute en couleurs au récit d'aventure.

 

Mikael Bourgouin est dessinateur et lyonnais. Il est né en 1982. Il entre à l'école Emile Cohl pour y apprendre l'illustration et la bande dessinée. Dès 2004, il signe le premier volume du Codex Angélique, avec Therry Gloris au scénario, et qui sortira en juin 2006 aux éditions Delcourt. Suivront deux autres volumes en 2007 et 2009. Entre 2009 et 2011, il se penche essentiellement sur la peinture, tout en faisant quelques couvertures de romans pour les éditions Albin Michel et Foliosf principalement. Pendant cette période, lui seront confiés les story-boards des deux premiers tomes de la série Shanghai de Mathieu Mariolle et Yann Tisseron, sorti aux éditions Drugstore. Le voici chez Dargaud à la création de son nouveau projet bd co-scénarisé avec Mathieu Mariolle. 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 06:22

e synospis de Casterman :

 

 

«Alexandrie, an 12 avant Jésus-Christ. Accompagné de ses fils Titus et Khephren, Alix Gracchus, désormais sénateur romain, parvient à Alexandrie, où il est en mission pour le compte de son ami et protecteur, le puissant empereur Auguste. Suite aux événements tragiques survenus dans La Trahison des rapaces, Alix doit retrouver la trace du général Quintus Rufus, qu’Auguste soupçonne d’être responsable des meurtres d’Agrippa et de Lépide. Revenir ainsi en Egypte est peut-être aussi une occasion unique, pour Alix, de venger enfin la mort du père de Khephren, Enak, son ancien compagnon d’aventures. Sur place, Alix est attendu par une vieille connaissance, le préfet Barbarus. Mais aussi, dans l’ombre, par d’autres personnages, qui ne lui veulent manifestement pas du bien… »

 

Couv_194830.jpg

 

Oncle Fumetti est vieux. C'est un fait attendu, mais Alix. Il n'était pas sensé vieillir. C'est chose faite depuis quelques mois puisque nous en sommes au tome 2 de ces nouvelles aventures. Les aigles de sang, le tome1, nous avait habitué à la nouvelle physionomie de notre cher héros. Ce livre avait été très bien reçu par la critique et les fans. Un an plus tard, la suite. C'est tout aussi qualitatif. Les deux auteurs ont su trouvé le juste équilibre entre les aventures telles qu'elles furent inventées par Jacques Martin et ses suivants et cette nouvelle mouture. Alix Senator reprend le cycle mais le diversifie et c'est très bien fait. Cette série a sa propre légitimité tout en ne trahissant pas la première. On se prend à attendre la suite des aventures comme au premier jour de l'ancienne qui continue en parallèle. Le dessin de Thierry Demarez est fin, racé et élégant. Très classique aussi. Valérie Mangin nous livre ce qu'elle sait faire, un scénario bien pensé, bien orchestré avec de l'action, des temps de pause. Historiquement cela tient la route. Bref c'est du bon. C'est sorti.

 

Valérie Mangin est nancéenne. C'est une historienne par son parcours universitaire. Elle se lance pourtant dans le récit et la narration. Elle rencontre Denis Bajram qu'elle épouse. Elle travaille sur des concepts à base historique avec Gajic sur le fléau des Dieux puis vient le Dernier Troyen. Elle collabore avec Soleil et crée Quadrants. Son style entre Histoire, Space opéra et fantastique est novateur. Elle nous propose sa relecture du cycle d'Alix.

 

Thierry Demarez est né à Drancy. Il a un parcours très riche. Il maîtrise plusieurs techniques et devient décorateur de théâtre. Il entre à la Comédie Française. La Bande Dessinée le tarode. Il rencontre Denis Bajram. Il collabore avec l'épouse de celui-ci sur le Dernier Troyen. Puis vient Alix Sénator. Il quitte alors la Comédie Française et se consacre uniquement au 9ème Art.

 

_photo--1-.jpg    _photo.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 16:12

Logo12bis.png   telechargement.jpg

 

 

Comme vous le saviez peut-être pas, l'éditeur de BD 12bis était en redressement judiciaire. Le Tribunal de Commerce par sa décision du 4 septembre dernier a désigné les éditions Glénat comme le repreneur du catalogue de la maison d’édition 12Bis.

 

À compter de cette date, ce sont plus d'une centaine de nouveaux auteurs pour 250 titres qui rejoignent le catalogue Glénat. Ils seront accompagnés d'une liste de nouveautés. On peut d’ores et déjà annoncer, la suite de L’Or et le sang, la fameuse série de Fabien Nury, Merwan et Fabien Bedouel. Mais aussi le lancement de Red widow, une nouvelle bande dessinée signée Xavier Dorison et Terry Dodson. Enfin il y aura aussi le prochain diptyque de François Dermaut : Rosa.

 

 

La concentration continue. On saura vite si c'est bénéfique ou non pour le 9ème Art. Foi d'Oncle Fumetti.

 


Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 10:35

Le synopsis de Akileos :

 

« Après l’échec de l’opération de protection du chef des Zétas, Raul, et l’arrivée de Etee, la Chaos Team se retrouve isolée à Lima. Et c’est au moment où elle décide de s’enfuir de la capitale de la Nouvelle République Démocratique du Pérou que se manifeste un allié pour le moins inattendu... »

 

Couv_194532.jpg

 

Les revoilou. Depuis la sortie du numéro 1, en février si Oncle Fumetti ne se trompe pas, ils nous manquaient. On s'était bien habitué à ces personnages bien créés. Il y a de l'action, de l'aventure. C'est à la fois, un album réaliste par le scénario et en même temps on se projète bien dans ce concept « a little » futuriste. Il faut dire que les deux auteurs surfent bien sur ce projet. C'est leur bébé et ils en prennent soin. Les aventures des héros continuent. C'est prenant. C'est palpitant. Le dessin est efficace. La mise en planche est rapide et fluide. Les effets sont ménagés. On sent un vrai savoir faire. Tonton Fumetti aime bien et il l'écrit. C'est la suite du premier... Le numéro 2 quoi !!!Il sort. On va l'accueillir celui-là. Hein !!! On va bien l'accueillir. 

 

Vincent Brugeas est né en 1985. Il est un historien de formation à la base. Il a une maîtrise en histoire contemporaine. Il publie en 2010 en tant que scénariste qui est son deuxième métier, Block 109, une uchronie. Ronan Toulhoat est son compère. Sa formation l’amène à utiliser son domaine de compétence en créant des scénarios sur des bases historiques ou d’extrapoler sur des bases géo-politiques.

 

Ronan Toulhoat est graphiste, illustrateur, story-boarder...Il est le double version dessinateur de Vincent Brugeas. Ils développent un style créatif bien typé et particulier ensemble. Ils ont créé tous les deux le label Vinwatt pour publier sur internet Chaos Team. A noter qu’il a dessiné la couverture de Sherlock : crime Alleys tome 1 paru chez Soleil Production en ce début d’année. le début de la reconnaissance.

 

   

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 09:49

Kidpaddle

 

La concentration des marques et des structures continuent. En effet à partir du 1er janvier 2014, le Groupe Glénat accueillera la Maison d'édition Mad Fabrik et gérera ainsi l'édition, le merchandising et les droits audiovisuels de Kid Paddle.

 

Tout cela s'inscrit dans une politique pour Glénat d'une proposition sur la Bande Dessinée très large allant de la BD historique à la BD d'humour ou pour  tous les publics. Un quatorzième album de Kid Paddle est prévu pour l'année prochaine mais aussi un tome 12 de Game Over. Qu'on se le dise. Oncle Fumetti toujours dans les bons coups !!!!

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 06:42

35-d0d0e.jpg

 

Le 24 octobre et c'est dans moins d'un mois !!! L'album 35 des aventures de notre Cher Astérix sort.

 

Ce sera le premier qui ne sera pas dessiné par Uderzo. Rien que pour cela c'est un événement. Peu d'informations sortent. Oncle Fumetti a trouvé quelques rares visuels sur la toile. On en reparlera....En attendant qu'est-ce qu'un picte ? Les pictes sont une dénomination ancienne datant de l'Antiquité du peuple écossais. Il s'agit dont de peuples issus de ce que l'on appellait La Calédonie ou l'Ecosse actuelle. Ils se seraient regroupés en fédération de tribus lors de la tentative d'invasion des romains durant l'Antiquité. Astérix et son compère Obélix vont donc continuer à explorer notre Chère Europe et après les Goths, les Normands, les Hispaniques et autres Bretons, en rendant visite à nos amis écossais. On attend cela avec impatience.

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 07:50

Le synopsis de Quadrants :

 

 

«Pour leur première affaire en tant que détectives professionnels de la toute jeune Agence Aspic, Hugo Beyle et Flora Vernet n’ont rien trouvé d’autre qu’enquêter sur la disparition… d’un spectre. Un premier dossier pas facile, mais les temps sont durs. Le client Ours-espiègle, un Indien attaché au cirque de Lille, a signalé la récente disparition de son frère jumeau, mort il y a plusieurs années, mais avec qui il entretenait de solides relations extralucides. Préférant la difficulté à l’inaction ou la ruine, Flora et Hugo concluent leur premier contrat. Mais où diable se cache un fantôme quand il ne donne plus de nouvelle … ? Comment débusquer un ectoplasme qui fait le mort ?!»

 

Aspic.jpg

 

 

Un limier. Au XIXe siècle. Des enquêtes...Des énigmes et une assistante survoltée. Voici le troisième opus des aventures de nos deux compères Hugo Beyle et Flora Vernet. Le scénario prend de l'ampleur. Les personnages prennent de l'épaisseur. Du temps s'est écoulé entre les albums et c'est bien. Il arrive que dans l'édition les albums s'enchaînent très vite. Pas ou plus le temps de maturation des projets. Pas d'attente de retour des lecteurs. On publie et on publie. Là le temps a été pris. Jacques Lamontagne est un magicien. Il crée des décors de folie. Les personnages sont creusés. La mise en page ou devrais-je dire la mise en scène est très réussie. La colorisation de Lorien Aureyre est une réussite. Peu de choses sur ce coloriste qui apparaît et a déjà été associé à Nury. Bref, un joli trio. De la belle ouvrage. Foi d'Oncle Fumetti c'est sorti le 21 et cela vaut le coup en cette fin d'août.

 

Jacques Lamontagne est québecois et dessinateur sur ce projet. Très jeune il noircit de dessins ses cahiers d'écolier. Il décide à en faire son métier. Il devient graphiste. Il travaille dans la pub. Il devient Directeur artistique d'une agence de publicité avant de plonger. Il quitte ce milieu pour devenir illustrateur. Il est signé par Soleil Produtions qui lui confie des projets ; Yuna et les Druides avec Jean Luc Istin.

 

Thierry Gloris est né en 1974. Très tôt il est initié à la BD Franco-belge et aux comics US. Il obtient un DEA d'histoire. Il devient scénariste. C'est un passionné de la littérature du XIXe siècle ; Balzac, Poe...Lovecraft.

 

1848_500.jpg   Aspic2.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 16:10

Le synopsis de Soleil Productions :

 

 

«L’arme de Thor, le marteau de guerre le plus puissant jamais forgé, est aux mains d’un nain. Les derniers elfes du monde quittent leurs forêts et prennent la route de l’Arc-en-ciel. À leur suite, les armées naines et humaines, côte à côte, avancent vers le Nord, vers Asgard. Ragnarök, la fin des temps, approche... L’heure est à la gloire et au sang. Pourtant, Odin et ses dieux se cachent derrière les remparts de leur cité. Et par une méchante ironie, le plus farouche guerrier d’Asgard semble guider l’ennemi. »

 

2730_500.jpg

 

Le tome 2 de la série Mjöllnir va sortir dans le courant de la semaine. Alors je sais, vous allez dire encore un livre sur les vikings ou sur la mythologie nordique !!! C'est vrai que c'est très traité. Peut-être trop. C'est un peu comme l'héroïc fantasy à force de travailler ce thème on va le vider de sa substance et un peu en dégoûter tout le monde. En même temps là, le travail est bien réalisé. Le graphisme est superbe. Le scénario tient bien le lecteur en haleine. Scénariser la fin du monde dans une bataille frontale entre les Dieux d'Asgard, les humains et les nains est forcément excitant si les elfes en sont en plus. Comme le contexte est un rien Tolkienien les fans vont se régaler. Il faut ajouter que les portraits sont bien travaillés. Les planches sont belles. La colorisation réalisée par le Digikore Studios est belle. C'est vraisemblablement un des gros tirages de la rentrée et cela sera sûrement mérité. C'est un 56 pages à 14,30 euros.

 

Olivier Peru est un scénariste et un dessinateur prolixe. Avant cela il est né à Montpellier en 1977. Décidément le Languedoc Roussillon est une terre du 9ème Art. Il est prolixe parce qu'il a à ce jour une biographie déjà très riche faite à quatre mains avec son frère Stéphane ou seul. On le signale dès 2001 sur un Zembla. Ce mois d'août il sort deux albums celui-ci et aussi Elfes chez le même éditeur.

 

Pierre-Denis Goux est né en 1985. Il a été formé à l'école nantaise. Il a été repéré par Istin. Il a travaillé sur la série Merlin avant de travailler sur Mjöllnir qui est en cours. Son talent pour l'encrage est reconnu. 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 09:34

Couv_194704--1--copie-1.jpg

 

 

Le synopsis de Casterman :

 

«Moscou, février 1953. Lefranc est en visite au coeur de « l’Empire rouge », au sein d’une délégation de journalistes venue couvrir une tournée d’écrivains occidentaux en U.R.S.S. Si certains ne cachent pas leur admiration pour les réalisations staliniennes, d’autres ont des options franchement opposées. C’est le cas de l’anglais Byrne - en fait un espion ayant pris prétexte de cette délégation pour venir à Moscou y récupérer des documents secrets auprès d’une généticienne, Paulina Tikhonov. Mais le projet est éventé, et l’Anglais n’a que le temps de remettre à Lefranc un volumineux dossier rouge avant d’être kidnappé par les services secrets soviétiques.Le journaliste, dès lors, se retrouve dépositaire d’une série de documents estampillée « Petit frère » et consacrée à un mystérieux enfant de 12 ans, dont la ressemblance avec Staline au même âge est frappante. Enigmatique, mais sans plus. Jusqu’à ce que Paulina Tikhonov lui révèle que dans le plus grand secret, les savants soviétiques ont réussi à copier l’ADN de Staline, et donc à reproduire leur grand dirigeant désormais virtuellement immortel. Bien malgré lui, Lefranc se retrouve soudain investi d’une mission décisive : faire échec à ce projet dangereux pour le monde entier… »

 

La maison Casterman profite du mois d'Août pour nous faire un cadeau. Un nouvel album de Lefranc.

Ce héros de Jacques Martin, frère de Alix est un senior qui se porte bien. Il a en effet, 59 ans et ne les fait pas. En revanche le contexte dans lequel il évolue lui date un peu. Ce n'est pas grave au demeurant parce qu'il revient sur une époque encore récente et c'est un terreau propice à des aventures sympas. Les ficelles sont connues. Le scénario est maîtrisé et les planches sont sans surprise. On a voulu faire du Jacques Martin et on a su faire. Régric connaît bien son travail. Il n'est pas à son coup d'essai. Robberecht est aussi coutumier du fait. Ils en sont à leur deuxième album. Cela donne un livre sans surprise mais de bonne qualité. On passe un bon moment et c'est cela l'essentiel. Après aux fans de se positionner !!! Soit on reste fidèle à l'oeuvre exclusive de Monsieur Martin, soit on continue l'aventure et on acquiert cet album. A chacun son style.

 

Thierry Robberecht est belge. Il est né en 1960. Il collabore très tôt avecCasterman. Il y est scénariste de séries aussi diverses que : La Smala, l'ennemi ou Deep Maurice et Gologan. Il écrit aussi des chansons pour Marka.

 

 

Régric, de son vrai nom Frédéric Legrain, est né en 1969 en Seine Saint Denis. Il a travaillé pour Paquet et Casterman. Son talent lui permet de reprendre la suite de Jacques Martin et dessiner avec cette fameuse ligne claire aussi aimée que décriée. Il sort des albums sur l'aviation (trois tomes) dans le cadre «des voyages de Lefranc» avant de reprendre les aventures de celui-ci. 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti - dans BD