Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2021 2 20 /04 /avril /2021 06:55

Le synopsis de Glénat :

« À bout de forces, un groupe composé de soldats et de civils russes s’éloigne péniblement du front. La première guerre mondiale s'étire et si cet ignoble conflit meurtrit les corps, il épuise aussi les esprits les plus sains. Pour soulager le moral des troupes, le soldat Zvoga, ancien capitaine de son état, préconise une halte dans un manoir isolé près duquel ils passent. Ce n'est pas du goût de son lieutenant, mais ce sera l’occasion pour le « Doc. » de soigner les blessés et d’offrir à ses filles qui l'accompagnent, Natalia et Irina, un peu de repos. La Baronne qui vit dans ses lieux avec les siens les accueille malgré elle, mais leur dissimule un secret. En effet, vit caché dans les murs de sa propriété un groupe d'enfants qu'elle tente de préserver de la guerre et de ses ravages. Une nuit, Natalia les découvre mais ces derniers la prennent tout de suite en amitié grâce aux histoires merveilleuses qu’elle leur conte et qui allègent leur souffrance et les tourments de la guerre. Mais la barbarie n’est jamais loin; une mutinerie se prépare au sein du groupe de soldats et des rumeurs inquiétantes circulent... On aurait vu la dernière ombre roder en ces lieux. ».

Glénat prend des risques. Et oui il faut le savoir et ce n’est pas un sarcasme. Ils ont décidé de sortie un dyptique sur deux novices enfin presque. Filippi n’en est plus un ; il a quelques années de scénar derrière lui. Des ateliers d’écriture aussi. Des contes pour enfants. Quand on s’inscrit dans la durée sur ce type de métier c’est que l’on a le feu sacré. Et cela se voit dans l’écriture de cette histoire. La dramaturgie est construite. Le suspense avance patiemment. Gaspard Yvan est un peu moins avancé dans la carrière. Pourtant la qualité est là. Le trait est maîtrisé. Pas d’innovation mais c’est un bon début. Planches maitrisées, colorisation ad-hoc. Un contexte intéressant. Une jolie collaboration. Belle première de couverture. A suivre avec le tome  2. .

Gaspard Yvan est un jeune dessinateur et coloriste qui signe avec La dernière ombre, sa première contribution BD en tant que dessinateur. Devinez où il habite…. A Angoulême bien sûr.

Denis-Pierre Filippi est passionné par la BD très tôt mais il faut attendre 1990 pour qu'il se mette sérieusement à travailler en tant que scénariste. Il débute par le conte pour enfant.  L'idée lui vient alors de demander à des dessinateurs de BD déjà édités, d'illustrer ses contes. Tout en poursuivant ses études de philosophie, il recherche des auteurs de BD. Ainsi, avec Tiburce Oger il édite son premier ouvrage aux éditions Delcourt : Orull le faiseur de nuages. Intermédiaire entre le livre illustré et la bande dessinée, le récit est publié en Mars 1998. Un drôle d’ange gardien paraît ensuite en janvier 1999.  En 2000 Denis-Pierre Filippi met fin à ses études après l'obtention de sa maîtrise de philosophie. Depuis, il a publié Ethan Ringler, agent fédéral, Les Corsaires d’Alcibiade, Nouveau Monde, Le Voyage extraordinaire et Terra Prohibita. En 2018 et en 2020, il participe à la collection des œuvres originales Disney chez Glénat en scénarisant Mickey et l'Océan perdu puis Mickey et la terre des anciens, deux récits illustrés par le talent virtuose de Silvio Camboni. Entre deux pages de découpage, il anime des ateliers d'écriture, dans les bibliothèques ou les établissements de tous ordres, du primaire à l’IUFM. Par ce biais, il réalise enfin ce rêve incroyable, qui est celui d'arriver à concilier l'écriture et le pédagogique au travers d’animations et de rencontres avec les enfants, jeunes et moins jeunes. Réside en Gironde.

 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti