Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 06:55

Le synopsis de Dupuis :

«Quand en 1945 la guerre avec les Japonais prend fin, ce sont 300.000 Européens et métis assimilés qui sont encore sur le territoire de la toute nouvelle république d'Indonésie. Majoritairement hollandais, ils vont revenir au pays sans accompagnement.
Monsieur Java est l'un de ceux-là. Il revient avec sa femme et ses trois filles nées d'un autre homme que lui lors d'un précédent mariage. Sur le territoire hollandais, ils donneront naissance à un garçon : le Gosse. Cet enfant devra vivre avec ce père à moitié fou, rescapé de la guerre et des camps de prisonniers japonais, qui ne s'est jamais remis de cette période. Écrasé par les injustices de l'Histoire, celui-ci entraîne toute sa famille dans son naufrage. Il leur fera subir ses obsessions et sa vérité sans jamais cesser de les aimer tendrement. »

 

Belle BD que celle-ci. A la limite c’est presqu’un roman graphique. Les codes esthétique et graphique y sont pour beaucoup. Dès l’ouverture de l’album on comprend que Van Dongen est pu prendre la suite de Jacobs. C’est tellement évident au niveau du train et c’est de la ligne claire.  Cet album original aborde une partie de l’Histoire néerlandaise. Celle de la fin de la deuxième guerre mondiale. Le rapatriement des hollandais vivant en Indonésie. Evidemment nous, Français n’en connaissons rien et c’est une ouverture sur autre chose. Sur un espace culturel que nous ignorons. Cette histoire de famille est peu banale. Bref, tout est là pour faire une bonne BD.

Peter Van Dongen est né en 1966 mais pas que car il est aussi auteur de bande dessinée et illustrateur. La médaille du prix néerlandais de bande dessinée Stripschap couronne coup sur coup son premier album Muizentheater (Théâtre de souris) publié en 1990, ainsi que la bande dessinée en deux volets "Rampokan" (Java, 1998 et Celebes 2004). Cette dernière histoire  se déroule pendant la guerre d'indépendance de l'Indonésie en 1946 et a pour héros le militaire néerlandais Johan Knevel : il retourne dans le pays de son enfance pour y trouver un monde en voie de disparition. En 2017, Van Dongen travaille en collaboration avec Teun Berserik aux albums 25 et 26 de la série "Blake and Mortimer" d'Edgar P. Jacobs. En 2018, l'intégrale "Rampokan" est publiée sous le label Aire Libre. La même année, Van Dongen a reçu le prix Stripschap pour l'ensemble de son œuvre

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti