Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 07:55

 

Le journal de Spirou a été pour beaucoup de lecteurs anciens (vers 50 ans et plus) la possibilité d'accéder à une forme de BD différente de celles des journaux de Mickey, de Pif Gadget, de celui de Tintin ou encore du journal  Métal Hurlant quand ils avaient grandi sans vouloir être exhaustif. La Une est toujours l'occasion de mettre en avant ce qui se passe à l'intérieur ou encore de mettre en avant la série- phare du moment. La couverture du Journal Spirou a souvent fait l'objet d'animations évoluant au gré du temps. Dès 1953 - et ce jusqu'en 1964 -c'est Franquin qui a réalisé chaque semaine une illustration pour mettre en avant l'une ou l'autre des séries. Il avait le talent pour.  Aujourd'hui, ces illustrations apparaissent comme un fantastique témoignage de ce que fut l'âge d'or du Journal de Spirou, alors dirigé par Yvan Delporte, et les commentaires associés racontent en filigrane le lien infini entre Franquin et l'hebdomadaire. Ces bandeaux-titres sont présentés pour la première fois dans leur intégralité. Cela sera présenté en plusieurs volumes. Le premier sort maintenant. Alors qu'ils étaient publiés originellement dans des conditions techniques difficiles, ils ont fait ici l'objet d'une restauration minutieuse, propre à mettre en valeur le travail de Franquin. Ce sont de vrais trésors à revoir ou à découvrir. Cette fois-ci ce sont les années 53 à 60 qui sont à l'honneur. 


Franquin naît en 1924 à Etterbeek en Belgique.Tout d'abord un trait et un style très identifiable. André Franquin a été aussi un mentor pour beaucoup de jeunes dessinateurs qu'il conseilla et encouragea. On parle ici de Jidéhem, Roba...Il aura mis le pied à l'étrier à bon nombre de créateurs directement ou non. Les personnages qui nous laissent sont incroyablement différents et aussi riches. Il est traduit en 24 langues dont le chinois et l'indonésien. Preuve s'il en fallait de l'importance du Maître. Il nous quitte en 1997 à Saint Laurent du Var.

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti