Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 08:58

Le synopsis de Dargaud :

 

«Le 1er épisode des Quatre Coins du monde commence au début du XXe siècle, alors que la vielle Europe sommeille, ne se doutant pas encore qu'elle serait bientôt dévastée par une guerre terrible. Certains militaires français sont envoyés au fin fond du Sahara pour devenir «méharistes». Ces hommes, qui ne connaissent que la verdoyante campagne française, se retrouvent à des milliers de kilomètres de chez eux, à dos de chameau, entourés de Touaregs, à vivre une aventure à nulle autre pareille.»

 

9782205067101-couv-I400x523.jpg

 

Très bel ouvrage que celui-ci. Hugues Labiano se libère. Il vole de ses propres ailes et cela lui réussit bien. C'est un véritable plaisir que nous procure la lecture de cet album. Il est à découvrir sur plusieurs niveaux. Historique, il se veut le récit d'aventures humaines d'une autre époque durant lequel les militaires étaient certes colonisateurs mais aussi découvreurs de mondes, d'univers inconnus. Humaniste, on découvre des rapports humains rares avec des peuples différents mais riches de cultures ancestrales. Géographique, on voit et le dessin ainsi que les couleurs les rendent à la perfection des paysages sublimes de déserts. Bref, un plaisir des yeux et de l'esprit. Ne ratez pas ce livre aux couleurs chaudes et lumineuses. Il est paru. 

 

Hugues Labiano est né à Bayonne en 63. Après un diplôme en Arts Plastiques, il monte à Paris et collabore avec des fanzines et à différents projets. En 2000 avec Jean Dufaux et le projet «Dixie Road » déjà chez Dargaud il reçoit le prix de la meilleure série au festival d'Illzach. Il collabore ensuite avec Rodolphe et Serge Letendre pour le Lombard. En 2005, retour chez Dargaud pour une collaboration avec Desberg pour Black Op pour six albums.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD