Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 08:02

Tout d’abord le synopsis :


« Qui suis-je ? », « D’où je viens ? » ainsi commence l’incroyable histoire de la jeune Aurore. Et seul, Vokko, un mystérieux animal à la crinière ondulée, guide spirituel, semble pouvoir l’aider à y répondre. Crinière rousse flamboyante, yeux bleus, impétueuse, Aurore appartient à une tribu qui, depuis des millénaires, croit aux esprits des ancêtres, et vit de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Un temps révolu. La tribu est aujourd’hui divisée : d’un côté, ceux qui ne croient plus en rien ; et de l’autre, ceux qui continuent à espérer, à lutter... Un soir, un phénomène magique, extraordinaire se produit : une lueur brillante, dorée, envahit le ciel... Quelques jours plus tard, un ruisseau scintillant traverse le village, et transforme Aurore en pierre ! Pour la sauver, ses parents décident de suivre le ruisseau pour remonter jusqu’à sa source... Quant à Aurore, piégée, elle doit s’efforcer d’inventer une chanson qui témoignerait de l’essence de son peuple. Une rédemption ?

 

aurore-bd-volume-1-simple-32107.jpg

 

Ce livre est un ovni dans le monde de la BD. L’Oncle qui a tourné et tourné des pages n’a jamais rien vu de tel. C’est très atypique et c’est bien. Dans l’absolu c’est un conte pour enfants mais en fait c’est bien plus que cela. C’est très philosophique. L’action se déroule chez les Inuits. L’Oncle ne se rappelle pas avoir lu une histoire chez les esquimaux. Le dessin de Enrique Fernandez est très joli à regarder. Le graphisme est très proche de ce qui peut se faire dans l’ illustration. Les couleurs flattent l’œil. C’est un conte initiatique mais aussi une jolie aventure. L’Oncle aime bien rêver et se projeter dans des mondes oniriques. Cela fait sortir du quotidien. En résumé, une jolie histoire, un joli dessin et tout va bien. Un joli livre à offrir.

 

Enrique Fernandez est barcelonais. C’est un spécialiste de l’animation. C’est un story-boarder. Il est donc passé tout naturellement du 7 ème au 9 ème art. Il travaille assez rapidement pour Paquet puis Delcourt et enfin chez Drugstore. Joli CV. Le voici chez Soleil qui l’autorise à se montrer sous un aspect plus intimiste. Ils ont bien fait. 

 


Partager cet article
Repost0
Published by L' Oncle Fumetti - dans BD