Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2019 5 15 /02 /février /2019 11:48

 

Le synopsis de Futuropolis :

« Hugues Micol, dessinateur de bande dessinée, engage Santorin Saint Rose, détective-aventurier, pour retrouver un dessin qu’une cigogne lui aurait dérobé. La piste mène à Macao où l’oiseau a migré. Saint Rose et son équipe partent à sa poursuite… avec, dans leurs bagages, leur commanditaire… »

Les amis cet album est « barré ». A moins que ce soit Hugues Micol ou alors Futuropolis. Ou alors l’ensemble. En tout cas c’est un régal. L’idée de départ est loufoque. L’univers l’est tout autant. Qu’est-ce que cela fait du bien !!! C’est vrai que la BD réaliste c’est sympa. On lit une aventure qui se tient. Les bases de l’histoire sont carrées et le dessin va avec. Mais dans le cas présent abandonnez toutes références. C’est un peu comme si Lewis Caroll avait  rencontré Jules Verne et qu’ils se seraient décider à collaborer pour publier un roman à quatre mains !!!! Qu’est-ce que c’est drôle !!! Que de trouvailles. Que de références à des BD du passé. Le personnage central, ce Santorin est Enoormeeeeuh. La coloriste Isabelle Merlet nous en met plein les yeux. Bref c’est jouissif. Et on en veut encore. A lire absolument. C’est un 64 pages.

 Hugues Micol est né en 1969. Il est parisien. Ses inspirateurs sont Moebius, Prat ou Munoz. Il entre à l'Ecole Supérieure des Arts Graphiques de Paris. Il travaille en free-lance. Il a publié notamment « Le chien dans la vallée de Chambara » chez Futuropolis déjà (cf l'article du 17 mars 2011 dans ce blog)...un de ses plus jolis albums de ces deux dernières années selon Fumetti...mais aussi « Les contes du 7ème souffle » chez Vents d'Ouest. Et d’autres encore

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti