Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 11:15

 

né Le synopsis de Dargaud

« Coureur, menteur, buveur, noceur... Gabriel Lesaffre a toutes les qualités. Depuis l'enfance, il est en rupture avec son milieu familial. Épris de liberté, il ne supporte pas l'autorité. Un jour, il tombe amoureux d'une lointaine cousine, Claudia. Elle a dix ans de moins que lui. Coup de foudre, mariage, trois enfants : Gabriel se laisser séduire par les charmes de la vie de couple et les délices du confort bourgeois. Mais ses vieux démons se rappellent à son bon souvenir. Gabriel s'ennuie. Il plaque tout, s'envole pour l'Afrique, reste cinq ans sans donner de nouvelles. Puis il réapparaît, fidèle à lui-même. Mêlant manipulation, persuasion et belles promesses, il obtient la garde de Mathilde et Simon, les deux aînés, et les emmène avec lui en Afrique équatoriale. Pour ces deux jeunes ados, une nouvelle existence commence : ils découvrent l'Afrique et une vie « festive, bigarrée, frivole et un peu vaine ». Mais ils doivent aussi supporter les incessants problèmes d'argent de leur père, héritier d'un domaine qu'il est incapable de gérer, et son penchant insurmontable pour la boisson. Et si le rêve africain finissait par se dissiper dans les vapeurs d'alcool ? ».

C’est à la lecture d’un roman graphique que nous convie Dargaud. C’est une bonne idée parce que la rentrée est terne. Très terne. Cet album rachète les autres. L’auteur fait tout ; le scénario, le dessin et la couleur. Bonne idée et en plus il se débrouille bien. L’histoire est africaine mais pas que. Le personnage est dérangeant mais intéressant. On n’envie pas forcément sa vie mais on se laisse porter par le récit. C’est dépaysant. On croirait lire une BD des années 60 ou 70. Ce n’est pas pour déplaire au Vieux Fumetti. Bref cela se lit bien !!!!. C’est un One-shot. Cela fait 192 pages et c'est un format 225x298. Allez !!! A bientôt ou pas…. Ils proposent que de la merde en ce moment !!!

Pierre-Henry Gomont est né en 1978. Dès 2010, il fait ses premiers pas en BD. En 2011, il signe son premier album, Kirkenes (Les Enfants rouges), scénarisé par Jonathan Châtel. Dans la foulée, il écrit et dessine Catalyse (Manolosanctis). Il enchaine puisqu’en 2012, il publie Crématorium (Kstr), écrit par Éric Borg. Il enchaîne ensuite les titres : Rouge karma (Sarbacane, 2014), avec Eddy Simon, et, en solo, Les Nuits de Saturne (Sarbacane, 2015) et Pereira prétend (Sarbacane, 2016). Pour ce dernier album, adapté du roman d'Antonio Tabucchi, il reçoit le Grand Prix RTL de la bande dessinée ainsi que le prix de la bande dessinée historique des Rendez-vous de l'Histoire de Blois. En 2018, l'auteur complet signe Malaterre, un roman

 

Partager cet article
Repost0
Published by Oncle Fumetti